Manuel belge de la régulation médicale

Les appels au 112 et au 1733 [1]nécessitant une intervention médicale sont traités par les opérateurs des centrales 112 par le biais du Manuel de la régulation médicale belge. Ce manuel fournit un ensemble intégré de protocoles médicaux permettant aux opérateurs des centres d’urgence de déterminer uniformément le niveau de gravité des appels d’urgence et de maintenir la qualité du traitement. Il donne des indications au personnel sur les moyens (SMUR, PIT, ambulance, poste de garde, visite à domicile ou médecin généraliste[2]) à activer ou sur les actions à recommander dans une situation spécifique.

Dans le contexte de la crise sanitaire, un nouveau protocole a été temporairement établi pour répondre aux appels de personnes potentiellement infectées par le COVID-19. En fonction de l’état des connaissances scientifiques sur le virus, ce protocole médical a été revu et corrigé à plusieurs reprises, en tenant compte des directives de Sciensano.

Les directions médicales et/ou directions médicales adjointes du 112 et les infirmiers régulateurs, qui font partie du service Aide urgente du SPF SPSCAE, sont présents dans les centrales d’urgence pour soutenir et conseiller les opérateurs. Tout au long de la crise, les directions médicales ont accompagné les opérateurs du 112 dans le suivi de l’évolution des protocoles COVID-19 afin d’assurer une prise en charge efficace et efficiente des appels d’aide liés au coronavirus.

 Plus d’informations sur le manuel belge de la régulation médicale : www.health.belgium.be

 

[1]Le 1733 est un numéro de téléphone central en Belgique permettant de joindre un médecin généraliste de garde en cas d’assistance médicale non urgente (voir également le chapitre « Activité de soins »).

[2]Voir « Données phares Aide médicale et psychosociale urgente » pour plus d’informations sur le fonctionnement des différents moyens.