Grippe et syndrome grippal

1. Messages clés

En moyenne, environ 600 000 personnes sont atteintes d’un syndrome grippal chaque année en Belgique (5% de la population). Environ 50-60% de ces cas sont des cas de grippe avérés.
Dans la plupart des cas le syndrome grippal est une maladie bénigne, cependant dans environ 2% à 3% des cas de grippe, une hospitalisation est nécessaire. Parmi les cas de grippe hospitalisés, 13% développent des complications sévères, dont 6% décèdent durant le séjour; en général, plus de 80% de ces décès concernent des personnes âgées de 65 ans et plus.
En Belgique, l’épidémie de grippe de la saison 2018-2019 a duré 8 semaines, ce qui reste dans la moyenne par rapport aux saisons précédentes. Environ 506 000 Belges ont consulté leur médecin traitant pour des symptômes grippaux. Les indicateurs de sévérité indiquent que cette épidémie de grippe n'était pas plus grave qu'au cours des saisons précédentes.

2. Introduction

Le syndrome grippal (SG) est un terme désignant le diagnostic médical d’une éventuelle grippe ou d’une autre maladie dont l’ensemble des symptômes sont similaires. Ces symptômes comprennent habituellement de la fièvre, des frissons, une sensation de malaise, une toux sèche, une perte d’appétit, des courbatures et des nausées, généralement d’apparition soudaine. Dans la plupart des cas, le SG est une maladie bénigne, mais ses complications peuvent être dangereuses pour les personnes âgées, les femmes enceintes et les personnes souffrant de maladie chronique.

Le syndrome grippal est causé par divers agents pathogènes respiratoires, notamment, outre le virus de la grippe (influenza), le virus para-influenza, l'adénovirus, le virus respiratoire syncytial (VRS) et Mycoplasma pneumoniae. Les virus de la grippe A(H1N1) et A(H3N2) ainsi que le virus de la grippe B sont à l'origine des épidémies saisonnières de grippe en Belgique et circulent chaque année à des degrés divers. La vaccination demeure le meilleur moyen de prévenir la transmission, les complications et l'hospitalisation de la grippe.

Sciensano coordonne un réseau sentinelle de médecins généralistes et d'hôpitaux afin d’assurer une surveillance permanente de l'activité des SG et de la grippe, mais aussi de l'intensité et de la gravité des épidémies et de leur impact sur la population. Le seuil épidémique est défini par un nombre minimum de consultations chez un médecin généraliste par semaine pour des symptômes grippaux, pour 100 000 habitants. Au-delà de ce seuil, on parle officiellement d'une épidémie. Ce nombre est calculé par le European Centre for Disease prevention and Control (ECDC) et a varié entre 135 et 157 visites chez un médecin généraliste/100 000 habitants au cours des 5 dernières années. Sciensano héberge également le Centre national de référence (CNRC) pour le virus de la grippe.

Au niveau international, la surveillance de la grippe et la préparation à une pandémie sont coordonnées par l'ECDC et l'OMS.

3. Saison grippale 2018-19

Incidence

En Belgique, l’épidémie de grippe de la saison 2018-19 a duré 8 semaines, ce qui est comparable aux saisons précédentes. Le seuil épidémiologique a été dépassé à partir de la semaine 4/2019 (du 21 au 27 janvier 2019) à la semaine 11/2019 (du 11 au 17 mars 2019). L’épidémie a été d’activité moyenne.

Nombre de consultations chez le généraliste pour des symptômes grippaux pour 100 000 habitants, Belgique, 2014-19
Source : Sciensano réseau de médecins généralistes vigies [1]

De la semaine 40/2018 à la semaine 18/2019, des échantillons respiratoires de patients atteints d'un syndrome grippal ont été prélevés par le réseau sentinelle de médecins généralistes et analysés au Centre National de Référence pour la Grippe. Parmi ces échantillons, 53 % étaient positifs aux virus de la grippe.

Sur base des données de surveillance du réseau de médecins généralistes vigies, on estime qu’environ 506 000 Belges ont consulté leur médecin traitant pour un syndrome grippal et que, s'ils avaient été tous systématiquement testés, environ 307 000 d'entre eux seraient effectivement infectés par le virus de la grippe.

Tous les groupes d'âge ont été touchés à peu près les mêmes semaines durant l'épidémie, avec des pics d'incidence aux semaines 7/2019 et 8/2019.

Nombre de consultations chez le généraliste pour des symptômes grippaux pour 100 000 habitants, par âge, Belgique, 2018-19
Source : Sciensano réseau de médecins généralistes vigies [1]

Sévérité

Malgré un nombre important d’hospitalisations pour des infections aigües sévères des voies respiratoires (SARI: severe acute respiratory tract infection) au cours de cette saison, les indicateurs de sévérité des cas de grippes confirmés (estimés par le réseau des six hôpitaux sentinelles) ont indiqué que cette épidémie de grippe n’était pas plus grave que lors des saisons précédentes.

La durée moyenne de séjour pour une grippe sévère au cours de cette saison était de 8,8 jours (variant de 3,6 jours chez les 0-4 ans à 13,3 jours chez les personnes âgées de 85 ans et plus), ce qui est comparable aux autres saisons.

Environ 2% à 3% des personnes atteintes de la grippe ont été hospitalisées. Parmi elles, 13% ont développé des complications sévères, dont 6% sont décédées durant leur séjour hospitalier, ce qui est comparable aux saisons précédentes. La grande majorité des patients qui ont souffert de complications graves présentaient une comorbidité préexistante (91 %).

Des décès n'ont été observés que chez les personnes âgées de 54 ans et plus, et 90 % d’entre eux ont été observés chez des patients présentant une ou plusieurs comorbidités. L'âge médian de décès des patients sans comorbidités était de 87 ans (intervalle : 71-90 ans) et l'âge médian de décès des patients avec comorbidités était de 79 ans (intervalle : 54-97 ans).

Comparaison internationale

Les observations en Belgique étaient comparables avec celles du reste de l'Europe.

Au niveau européen, l'activité grippale a commencé la semaine 49/2018, a culminé la semaine 7/2019 et est revenue aux niveaux initiaux la semaine 17/2019. Les virus de la grippe ont commencé à circuler à des niveaux élevés de la semaine 52/2018 à la semaine 12/2019.

Les cas de grippe rencontrés dans les unités de soins intensifs (USI) étaient principalement des personnes âgées de 65 ans et plus, mais dans certains pays, le nombre de personnes âgées de 40 à 64 ans était important.

Intensité grippale signalée au cours de la saison 2018-19, Europe
Source : European Centre for Disease Prevention and Control [2]

4. Comparaison des dernières saisons grippales

Incidence

Chaque année en Belgique, entre 300 000 et 900 000 personnes visitent leur médecin généraliste à cause d'un syndrome grippal. Parmi celles-ci, le nombre annuel d'infections grippales est estimé entre 116 000 et 472 000.

Nombre de consultations chez le généraliste pour des symptômes grippaux, par âge, Belgique, 2008-19
Source : Sciensano réseau de médecins généralistes vigies [1]

Sévérité

Depuis 2012, entre 11% et 15% des patients hospitalisés pour une grippe ont développé des complications sévères, dont 4% à 9% sont décédés pendant leur séjour à l’hôpital.

Indicateurs de sévérité chez les patients avec infection à influenza confirmée, Belgique, 2011-19
Source : Sciensano réseau d'hôpitaux vigies [1]

5. En savoir plus

Voir les métadonnées pour cet indicateur

Surveillance de la grippe

Résultats de la surveillance de la grippe et des syndromes grippaux en Belgique

Surveillance de laboratoire de la grippe en Belgique

Définitions

Syndrome grippal (SG)
Le SG peut être causé par divers agents microbiens autres que les virus grippaux. L'infection grippale cause un syndrome clinique difficile à distinguer des autres infections respiratoires. Le SG est défini par l'Organisation Mondiale de la Santé comme une infection respiratoire aiguë dont les symptômes comprennent entre autres une fièvre mesurée de 38 C° (≥) et une toux apparues au cours des 10 derniers jours.
Severe acute respiratory tract infection (SARI)
La SARI est définie par l'Organisation Mondiale de la Santé comme une infection respiratoire aiguë avec des antécédents de fièvre ou une fièvre mesurée de ≥ 38 C° et une toux, apparues au cours des 10 derniers jours et nécessitant une hospitalisation. Cette définition vise à englober à la fois les pneumonies liées à la grippe et les décompensations (liées à la grippe) de maladies chroniques telles que l’asthme ou les maladies cardiaques.

Références

  1. Bossuyt N, Bustos Sierra N, Thomas I, Barbezange C. Surveillance of influenza-like illness in season 2018-2019. Brussels: Sciensano; 2020. Available from https://epidemio.wiv-isp.be/ID/diseases/Pages/Influenza.aspx.
  2. Infographic: Influenza in Europe, Season 2018-2019. Stockholm: ECDC; 2019. Available from https://www.ecdc.europa.eu/en/publications-data/infographic-influenza-europe-season-2018-2019