Tuberculose

1. Messages clés

  • La Belgique est un pays à faible incidence de la maladie, avec 8,6 nouveaux cas de tuberculose pour 100 000 habitants en 2018 (n=981), soit le même taux qu'en 2017 (n=972).
  • Il existe néanmoins d’importantes disparités régionales: en 2018, le taux d'incidence était 4,8 fois plus élevé dans la région de Bruxelles-Capitale qu'en Wallonie et en Flandre, où les taux d'incidence étaient similaires.
  • L'incidence de la tuberculose était plus élevée chez les hommes, quels que soient l'âge, la région ou la nationalité.
  • Davantage de cas ont été signalés dans les grandes villes, car la concentration des groupes à risque est plus élevée. Bruxelles est la ville où l'incidence est la plus élevée.
  • En Belgique, en 2018, 52,1% des cas de tuberculose ont été déclarés chez des personnes de nationalité étrangère. Cette proportion était plus élevée à Bruxelles (63 %) qu'en Wallonie (47,8%) et en Flandre (44,9%).

2. Introduction

La tuberculose est une maladie provoquée par le bacille tuberculeux, qui touche le plus souvent les poumons.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 10 millions de nouveaux cas de tuberculose ont été déclarés en 2018. Cette maladie constitue l’une des 10 principales causes de décès à travers le monde. La Belgique se situe parmi les « pays à faible incidence », avec moins de 10 nouveaux cas de tuberculose par 100.000 habitants par année [1].

Actuellement, on dispose de traitements efficaces contre la tuberculose avec un taux de succès de 77,7% en 2017 en Belgique, soit moins qu'en 2016 (83,7%). En Belgique, le traitement est gratuit pour toute la population, y compris pour les personnes non couvertes par une assurance de soins de santé. Cependant, 8,6% des patients atteints de tuberculose décèdent encore avant la fin du traitement (la moitié de ces décès sont dus à la comorbidité) [2].

Les principaux facteurs de risque de la tuberculose sont le contact avec des personnes infectées, la précarité, un mauvais état nutritionnel et l’immunodépression. Certaines personnes sont plus à risque d’attraper la maladie dans la mesure où elles sont plus exposées aux facteurs de risque, tels que les professionnels de soins de santé et les populations vulnérables comme les sans-abris, les prisonniers et les migrants provenant de pays à forte prévalence de la tuberculose.

Les données présentées dans ce chapitre sont extraites du rapport « Registre Belge de la Tuberculose 2018 » écrit par le Fonds des Affections Respiratoires (FARES) [2] et le Vlaamse Vereniging voor Respiratoire Gezondheidszorg en Tuberculosebestrijding (VRGT) [3].

3. Incidence de la tuberculose

Situation en 2018

Belgique
  • En 2018, 981 nouveaux cas de tuberculose ont été déclarés en Belgique (8,6 cas/100 000 habitants).
  • Les hommes sont plus souvent atteints par la maladie que les femmes : en 2018, en Belgique, 66,3% des nouveaux cas ont été diagnostiqués chez les hommes. Le sex-ratio était de 2.
  • 39,3% des patients qui ont reçu un diagnostic de tuberculose en 2018 étaient issus du groupe d’âge 25-44 ans.
Spécificités régionales

41 % des cas de tuberculose ont été déclarés en Flandre (n=401), 36% en Région Bruxelloise (n=354) et 23 % en Wallonie (n=226). Rapporté au nombre d'habitants, le taux d'incidence était 4,8 fois plus élevé à Bruxelles (29,5 cas/100 000) qu'en Wallonie (6,2 cas/100 000) et en Flandre (6,1 cas/100 000), où les taux d'incidence étaient similaires.

Distribution de la tuberculose selon la nationalité

En 2018, en Belgique, 52,1% des nouveaux cas de tuberculose ont été déclarés parmi les personnes de nationalité étrangère : 88,9% d'entre elles sont issues de pays à forte prévalence de la maladie (principalement des pays d'Europe de l'Est, d'Afrique et d'Asie du Sud). Cette proportion était plus élevée à Bruxelles (63% des nouveaux cas de tuberculose chez les personnes d'origine étrangère) qu'en Wallonie et en Flandre (respectivement 47,8 % et 44,9 %).

Chez les Belges, le taux d'incidence était 4,5 fois plus élevé à Bruxelles (16,8/100 000) qu'en Flandre (3,7/100 000), et 4,7 fois plus élevé qu'en Wallonie (3,6/100 000).

Chez les non-Belges, le taux d'incidence de la tuberculose était également plus élevé à Bruxelles (53,5/100 000) que dans les deux autres régions, mais la différence était moins prononcée que chez les Belges : le taux d'incidence était respectivement 1,7 et 1,8 fois plus élevé qu'en Flandre (31,5/100 000) et en Wallonie (29,3/100 000).

La Wallonie présentait le taux d'incidence le plus faible, indépendamment de la nationalité.

  • Incidence brute
  • Nombre de cas

Incidence de tuberculose pour 100.000 par nationalité et région, Belgique, 2018
Source: Registre belge de la tuberculose, FARES/VRGT [2,3]

Nombre de nouveau cas de tuberculose par nationalité et région, Belgique, 2018
Source: Registre belge de la tuberculose, FARES/VRGT [2,3]

La distribution de l'incidence par âge et par sexe est différente selon la nationalité :

  • En 2018, chez les Belges, l'incidence augmente avec l'âge chez les hommes et était plus élevée dans la tranche d'âge 15-44 ans chez les femmes. Le sex-ratio était de 1,8. Il tend à augmenter avec l'âge: le taux d'incidence était 3 fois plus élevé chez les hommes que chez les femmes parmi les personnes de plus de 75 ans.
  • En 2018, chez les non-Belges, l'incidence était plus élevée dans le groupe d'âge des 15-29 ans et plus faible dans les groupes d'âge supérieurs. Le sex-ratio était de 2,2. Le taux d'incidence était 3,5 fois plus élevé chez les hommes dans la tranche d'âge 15-29 ans, et environ 2 fois plus élevé chez les hommes dans les tranches d'âge 30-44 ans, 45-59 ans et plus de 75 ans.
  • Belges
  • Non-Belges

Incidence de tuberculose pour 100.000 selon age et sexe, population belge, 2018
Source: Registre belge de la tuberculose, FARES/VRGT [2,3]

Incidence de tuberculose pour 100.000 selon age et sexe, population non-belge, 2018
Source: Registre belge de la tuberculose, FARES/VRGT [2,3]

Incidence dans les grandes villes

En 2018, la tuberculose était plus fréquente dans les grandes villes où les groupes à risque sont surreprésentés:

  • L'incidence était la plus élevée à Bruxelles (29,5/100 000); elle était près de 3,5 fois plus élevée que dans l'ensemble de la Belgique (8,6/100.000).
  • L'incidence était également assez élevée à Liège (21,3 nouveaux cas/100.000), suivie d'Anvers (16,4 nouveaux cas/100.000), Charleroi et Namur (plus de 10 nouveaux cas/100.000).
  • A l'inverse, l'incidence de la tuberculose était plus faible dans les villes de Bruges et de Gand où les taux étaient inférieurs à la moyenne nationale (respectivement 7,6 et 4,6 nouveaux cas/100.000).
Incidence de tuberculose dans des villes de >100.000 habitants, Belgique, 2018
Source: Registre belge de la tuberculose, FARES/VRGT [2,3]

Tendances

Belgique

Le nombre de nouveaux cas de tuberculose décroît depuis plus de 30 ans, toutefois cette diminution ralentit depuis les années 90 et semble stagner ces dernières années. Le taux d'incidence est passé pour la première fois sous la barre des 10 cas/100 000 habitants en 2007, classant le pays parmi les pays à faible incidence. En 2018, le taux d'incidence était le même qu'en 2017 (8,6 cas/100 000; n=972).

Spécificités régionales

Depuis 1981, le taux d'incidence diminue dans les trois régions, avec plus de variations en Région Bruxelloise en raison des flux migratoires :

  • En Wallonie, le taux d'incidence a diminué sous la moyenne nationale depuis 1987, sauf en 1991 et 1999, et a été le taux le plus bas jamais observé en 2018.
  • En Flandre, le taux d'incidence a augmenté de 5,9/100 000 en 2017 à 6,1/100 000 en 2018.
  • En Région Bruxelloise, le taux d'incidence tend à augmenter depuis 2015, et est passé de 27,8/100 000 en 2017 à 29,5/100 000 en 2018.
Incidence de tuberculose pour 100.000, Belgique et régions, 1981-2018
Source: Registre belge de la tuberculose, FARES/VRGT [2,3]

Comparaison internationale

En 2018, le taux d'incidence estimé par l'OMS [4] était supérieur à la moyenne de l'UE-15, la Belgique se classait même en troisième position, après le Portugal et l'Espagne.

Les comparaisons internationales effectuées sur base des données déclarées doivent être interprétées avec prudence, car les méthodes de collecte des données peuvent varier fortement selon les pays. C'est pourquoi la WHO Global Task Force on TB Impact Measurement [1] a développé une méthodologie permettant de tenir compte de la sous-notification et du sur- et sous-diagnostic dans les estimations de la tuberculose. Cela explique pourquoi le taux d'incidence en Belgique présenté dans cette comparaison internationale est différent de celui extrait du rapport du Registre belge de la tuberculose.

Incidence de tuberculose pour 100.000, pays UE-15, 2018
Source: OMS/ECDC [4]

4. En savoir plus

Voir les métadonnées pour cet indicateur

Vlaamse Vereniging voor Respiratoire Gezondheidszorg en Tuberculosebestrijding (VRGT)

Définitions

Cas de tuberculose
Selon la définition recommandée par l’OMS [5], un cas de tuberculose est défini comme un cas de tuberculose active cliniquement diagnostiqué par un clinicien ou un autre professionnel de la santé, ou confirmé bactériologiquement. Les cas cliniquement diagnostiqués incluent les « cas diagnostiqués sur base d’anomalies radiologiques ou d’histologies suggestives et les cas extra-pulmonaires sans confirmation en laboratoire » [5].
UE-15
L’UE-15 (ou Union européenne des Quinze voire Europe des Quinze) correspond à l’ensemble des pays qui appartenaient à l’Union européenne entre 1995 et 2004 : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni et Suède. Nous comparons l'état de santé de la Belgique à celui de l'UE-15, car ces pays ont des conditions socio-économiques similaires.

Références

  1. Global tuberculosis report 2018. Geneva: World Health Organization; 2018. https://www.who.int/tb/publications/global_report/en/
  2. Registre belge de la tuberculose 2018, FARES asbl, mars 2020. https://www.fares.be/tuberculose/publications/rapports-epidemiologiques/fares-registretbc2018_vd.pdf
  3. Tuberculoseregister België 2018, Vlaamse Vereniging voor Respiratoire Gezondheidszorg en Tuberculosebestrijding VRGT vzw. https://tuberculose.vrgt.be/facts-figures-tuberculose
  4. WHO Regional Office for Europe/European Centre for Disease Prevention and Control. Tuberculosis surveillance and monitoring in Europe 2020 – 2018 data. Copenhagen: WHO Regional Office for Europe; 2020. https://www.ecdc.europa.eu/sites/default/files/documents/TB-Surveillance-report_24March2020.pdf
  5. Definitions and reporting framework for tuberculosis – 2013 revision, updated December 2014. Geneva: World Health Organization; 2015. https://www.who.int/tb/publications/definitions/en/