Mortalité générale par cause de décès

1. Messages-clés

Les tumeurs et maladies cardiovasculaires sont les causes principales de décès observées en Belgique, et représentent plus de la moitié des décès dans les deux sexes. L’importance relative de ces deux catégories a changé au cours du temps : en effet, la mortalité due aux tumeurs a progressivement dépassé la mortalité cardiovasculaire chez les hommes, en raison d’une diminution spectaculaire de la mortalité par cardiopathies ischémiques.
Néanmoins, les maladies cérébro-vasculaires et les cardiopathies ischémiques restent dans le top 3 des causes de décès spécifiques suivi par les démences (incluant la maladie d’Alzheimer) chez les femmes et le cancer du poumon chez les hommes.

2. Introduction

Les causes de décès sont analysées à l’aide de la Classification Internationale des Maladies 10ème édition (CIM-10) de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Dans ce rapport, on utilise la cause initiale de décès indiquée sur le certificat de décès pour analyser la mortalité. Il est recommandé d’utiliser la cause initiale et non les causes immédiates ou contribuant au décès pour la production de statistiques de mortalité. En effet, dans une perspective de santé publique, l’objectif est de casser la chaine des évènements menant à la mort et donc de prévenir la cause initiale [1].

Dans la première section, les causes de décès sont présentées groupées par chapitre de la CIM-10, c’est-à-dire basé sur la première lettre du code CIM-10. Dans la seconde section, un classement des 10 plus importantes causes spécifiques de décès est présenté pour la Belgique et ses régions en fonction des taux de mortalité.

Pour prendre en compte les variations dans la structure par âge de la population belge au cours du temps et permettre la comparaison entre périodes, les taux de mortalité sont présentés ajustés pour l’âge à l’aide de la structure de la population standard européenne 2010.

3. Causes de décès groupées en chapitre de la CIM-10

Distribution

Les tumeurs et les maladies cardiovasculaires sont les principales causes de décès en 2016, représentant ensemble plus de la moitié des décès.

  • Hommes
  • Femmes

Distribution des causes de décès (par chapitre CIM-10) chez les hommes, par taux de mortalité ajusté pour l’âge*, Belgique, 2016
Source: Calculé par Sciensano sur base de données de Statbel
(*) population de référence: Population standard européenne 2010

Distribution des causes de décès (par chapitre CIM-10) chez les femmes, par taux de mortalité ajusté pour l’âge*, Belgique, 2016
Source: Calculé par Sciensano sur base de données de Statbel
(*) population de référence: Population standard européenne 2010

Tendances

Chez les hommes, la mortalité due aux maladies cardiovasculaires et respiratoires a fortement diminué entre 2000 et 2016 (respectivement par 45% et 42%). Par conséquent, le taux de mortalité due aux tumeurs, qui diminue à un rythme plus lent (25%), est aujourd’hui plus élevé que celui des maladies cardiovasculaires.

Chez les femmes, les taux de mortalité des maladies cardiovasculaires et respiratoires diminuent également. Les taux de mortalité liés aux autres maladies sont restés stables. C’est pourquoi le taux de mortalité des tumeurs est maintenant aussi haut que celui des maladies cardiovasculaires.

On notera également l’augmentation des taux de mortalité des maladies mentales et neurologiques chez les hommes (24%) comme chez les femmes (23%) depuis l’an 2000.

Toutes les tendances mentionnées sont statistiquement significatives.

  • Hommes
  • Femmes

Taux de mortalité ajusté pour l’âge* des 5 principaux groupes de causes de décès (par chapitre ICM-10) chez les hommes, Belgique, 2000-2016
Source: Calculé par Sciensano sur base de données de Statbel
(*) population de référence: Population standard européenne 2010

Taux de mortalité ajusté pour l’âge* des 5 principaux groupes de causes de décès (par chapitre ICM-10) chez les femmes, Belgique, 2000-2016
Source: Calculé par Sciensano sur base de données de Statbel
(*) population de référence: Population standard européenne 2010

4. Causes spécifiques de décès

Le classement des 10 causes principales de décès en fonction des taux de mortalité ajusté pour l’âge pour les hommes et pour les femmes est présenté ici. Les 3 principales causes de décès sont :

  • Chez les hommes, les cardiopathies ischémiques, le cancer du poumon et les maladies cérébro-vasculaires (groupées avec l’hypertension artérielle)
  • Chez les femmes, les maladies cérébro-vasculaires (groupées avec l’hypertension), les démences (incluant la maladie d’Alzheimer) et les cardiopathies ischémiques.

Les classements sont assez comparables entre régions. Néanmoins, en Flandres, l’insuffisance cardiaque est classée 3ème chez les femmes et 4ème chez les hommes, beaucoup plus haut que dans les autres régions. Une partie de ces différences pourrait être due aux différences dans le codage des causes de décès entre régions.

  • Hommes
  • Femmes

Classement par taux de mortalité ajusté pour l’âge des principales causes de décès (tous âges) chez les hommes, Belgique et régions, 2016
Source: Calculé par Sciensano sur base de données de Statbel
(*) population de référence: Population standard européenne 2010

Classement par taux de mortalité ajusté pour l’âge des principales causes de décès (tous âges) chez les femmes, Belgique et régions, 2016
Source: Calculé par Sciensano sur base de données de Statbel
(*) population de référence: Population standard européenne 2010

5. En savoir plus

Voir les métadonnées pour ces indicateurs

Statbel: Causes de décès

Sciensano: Standardized Procedure for Mortality Analysis (SPMA)

WHO: ICD-10

Définitions

Classification Internationale des Maladies 10ème édition (CIM-10)
La Classification internationale des maladies est une codification internationale des maladies et d'une grande variété de signes, symptômes, lésions traumatiques, empoisonnements, circonstances sociales et causes externes de blessures ou de maladies.
Cause de décès initiale
La maladie ou blessure qui a initié la chaine d’événements morbides qui a mené directement au décès, ou les circonstances de l’accident ou de la violence qui a causé la blessure fatale.
Cause immédiate de décès
La maladie, blessure ou complication finale causant directement la mort.
Cause contribuant au décès
Toutes les autres importantes maladies, conditions ou blessures qui ont contribué au décès mais qui n’ont pas provoqué la cause initiale de décès.
Taux de mortalité ajusté par l’âge
L’ajustement pour l’âge est une moyenne pondérée des taux de mortalité par âge pour éliminer les variations venant des différences dans la structure par âge entre populations.
Tumeurs
Egalement désigné par néoplasmes dans la CIM-10. Dans les causes de décès, le groupe des néoplasmes inclut 95% de néoplasmes malins (ou cancers), les 5% restant étant des tumeurs bénignes ou de comportements limites.

Références

  1. WHO. ICD-10: International statistical classification of diseases and related health problems: Instruction manual. Geneva: World Health Organization; 2011.