Espérance de vie

1. Messages clés

En 2020, l'espérance de vie à la naissance était de 80,8 ans. En raison du COVID-19, l'espérance de vie à la naissance a diminué d'un an, puisqu'elle était de 81,8 ans en 2019.
L'espérance de vie est plus élevée chez les femmes (83,1 ans en 2020) que chez les hommes (78,5 ans en 2020).
Des disparités régionales sont observées en matière d'espérance de vie. La Flandre a l'espérance de vie la plus élevée (82,0 ans en 2020), suivie de Bruxelles (79,6 ans en 2020) et de la Wallonie (79,0 ans en 2020).
Un gradient socio-économique important est également observé, avec une meilleure espérance de vie pour les personnes ayant un niveau d'éducation plus élevé que pour celles ayant un niveau d'éducation plus faible.

2. Introduction

L’espérance de vie (EV) à un âge donné est le nombre d’années qu’une personne de cet âge peut espérer vivre, en moyenne, sur base des conditions de mortalité actuelles. L'espérance de vie est le plus souvent mesurée à la naissance (longévité) et représente un bon indicateur du niveau de santé d'une population donnée, toutes générations confondues.

Cependant, en cas de crise sanitaire temporaire ayant un impact sur la mortalité, comme la pandémie actuelle de COVID-19, l'espérance de vie présente des limites importantes. En effet, il est probable qu'avec la disparition de la pandémie, les conditions de mortalité seront très différentes dans un futur proche de celles observées en 2020. L'espérance de vie en 2020 doit donc être interprétée à la lumière de la pandémie COVID-19.

L’espérance de vie est présentée dans ce rapport par sexe, par région et par niveau socio-économique.

Le niveau d’instruction a été choisi comme indicateur socio-économique. L’espérance de vie par niveau d'instruction est calculée à partir de l’âge de 25 ans car le niveau d’instruction final est généralement atteint à cet âge. Dans ce rapport, l’EV a été calculé par niveau d’instruction à l’âge de 25, 50 et 65 ans. Le recensement 2011 a été utilisé pour obtenir l’information sur le niveau d’instruction. La base de donnée du recensement a ensuite été liée avec le registre national pour obtenir l’information sur la mortalité.

Le niveau d'instruction a été mesuré en utilisant les catégories de la Classification internationale des niveaux d'éducation ISCED, puis regroupé en 3 niveaux :

  • Faible (catégories 0, 1, 2)
  • Moyenne (catégories 3, 4)
  • Élevé (catégories 5, 6)

3. Espérance de vie

Belgique

En 2019, l'espérance de vie à la naissance était de 81,8 ans en Belgique. Ce chiffre a augmenté continuellement depuis des décennies, excepté en 2012 et en 2015 ou l’on a observé de légères baisses. Le Belge a gagné 4 années d’espérance de vie depuis 2000

En 2019, l’espérance de vie était de 4,4 ans plus élevée chez les femmes (84,0 ans) que chez les hommes (79,6 ans). L’EV a augmenté plus rapidement chez les hommes que chez les femmes. Entre 2000 et 2019, l’EV a augmenté de 5 ans chez les hommes et de 3,1 ans chez les femmes, réduisant ainsi l'écart entre les sexes. Après une stagnation de 3 ans chez les femmes (2016-2018), l’EV a nettement augmenté en 2019, tant chez les hommes (+0,4 an) que chez les femmes (+0,3 an).

En 2020, en raison de la surmortalité causée par la COVID-19, l'espérance de vie a diminué de 1 an, passant à 80,8 ans. L'EV 2020 était de 4,5 ans plus élevée chez les femmes (83,1 ans) que chez les hommes (78,6 ans).

Espérance de vie à la naissance par sexe, Belgique, 2000-2020
Source : Statbel [1]

Tendances et différences par régions

En 2019, l'espérance de vie à la naissance était la plus élevée en Flandre (82,7 ans), intermédiaire à Bruxelles (81,6 ans) et la plus basse en Wallonie (80,3 ans). Pendant la période 2000-2019, l’EV a augmenté dans les 3 régions. Cependant, l’écart entre la Flandre et les autres régions augmente, passant de 2 à 2,4 ans pour la différence entre la Flandre et la Wallonie et de 0,5 à 1,1 an pour la différence entre la Flandre et Bruxelles.

Les différences régionales dans l’EV à la naissance sont plus élevées chez les hommes que chez les femmes. Chez les hommes, l’EV en Flandre était de 2,9 ans plus élevée qu’en Wallonie et 1,6 ans plus élevée qu’à Bruxelles. Chez les femmes, l’EV en Flandre était de 1.9 ans plus élevée qu’en Wallonie et 0,9 an plus élevée qu’à Bruxelles.

Pendant la période 2000-2019, les gains d’EV ont été plus larges chez les hommes que chez les femmes dans les 3 régions : les hommes ont gagné 5,1 ans, 4,4 ans, et 4,8 ans en Flandre, à Bruxelles et en Wallonie respectivement et les femmes ont gagné 3,3 ans, 2,9 ans et 2,7 ans.

En 2020, l’EV a diminuée dans toutes les régions et pour les deux sexes. Elle était toujours plus élevée en Flandre (82,0 ans) qu'à Bruxelles (79,6 ans) et en Wallonie (79 ans). La diminution était plus importante à Bruxelles (-2 ans) et en Wallonie (-1,3 an) qu'en Flandre (-0,7 an).

  • Hommes
  • Femmes

Espérance de vie à la naissance des hommes, Belgique et régions, 2000-2020
Source : Statbel [1]

Espérance de vie à la naissance des femmes, Belgique et régions, 2000-2020
Source : Statbel [1]

Différences par niveau d’éducation

L'espérance de vie, à tout âge, présente un gradient socio-économique : elle est la plus élevée dans le niveau d'éducation supérieur, intermédiaire au niveau moyen et la plus faible au niveau inférieur. L’ écart entre les niveaux extrêmes est plus prononcé chez les hommes, avec un écart dans l’espérance de vie à 25 ans de 6,1 ans comparativement à un écart de 4,6 ans chez les femmes. Les écarts suivants sont également observés :

  • 4,4 ans chez les hommes et 3,5 ans chez les femmes pour l'espérance de vie à 50 ans
  • 3,0 ans chez les hommes et 2,6 ans chez les femmes pour l'espérance de vie à 65 ans
  • Hommes
  • Femmes

Espérance de vie des hommes à 25, 50 et 65 ans, par niveau d’éducation, Belgique, 2011
Source : Calculs des auteurs basés sur un couplage du recensement 2011 (Statbel) avec le Registre National (suivi de mortalité de 5 ans) [2,3]

Espérance de vie des femmes à 25, 50 et 65 ans, par niveau d’éducation, Belgique, 2011
Source : Calculs des auteurs basés sur un couplage du recensement 2011 (Statbel) avec le Registre National (suivi de mortalité de 5 ans) [2,3]

Comparaisons internationales

L'espérance de vie à la naissance en Belgique est légérement plus basse que la moyenne de l’Europe des 15, pour les hommes comme pour les femmes. La Belgique occupe la 8ème position chez les hommes et la 9ème position chez les femmes parmi les pays de l’EU-15. De plus, la différence entre l’espérance de vie en Belgique et celle des pays européens avec l’EV la plus élevée atteint 1,7 ans chez les hommes (par rapport à la Suède) et 2,4 ans chez les femmes (par rapport à l’Espagne).

  • Hommes
  • Femmes

Espérance de vie à la naissance des hommes, par pays, UE-15, 2019
Source : OECD Health Data [4]

Espérance de vie à la naissance des femmes, par pays, UE-15, 2019
Source : OECD Health Data [4]

4. En savoir plus

Voir les métadonnées pour cet indicateur

SPMA: Standardized Procedures for Mortality Analysis in Belgium

Définitions

UE-15
L’UE-15 (ou Union européenne des Quinze voire Europe des Quinze) correspond à l’ensemble des pays qui appartenaient à l’Union européenne entre 1995 et 2004 : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni et Suède. Nous comparons l'état de santé de la Belgique à celui de l'UE-15, car ces pays ont des conditions socio-économiques similaires.
International Standard Classification of Education (ISCED)
L’ISCED est la classification internationale de référence pour l'organisation des programmes d'enseignement et des qualifications connexes par niveau et par domaine. Il contient 7 catégories, de 0 à 6 :
  • 0 : Éducation de la petite enfance (« moins que primaire »)
  • 1 : Enseignement primaire
  • 2 : Enseignement secondaire inférieur
  • 3 : Enseignement secondaire supérieur
  • 4 : Enseignement postsecondaire non supérieur
  • 5 : Enseignement supérieur de cycle court, Bachelor, Master
  • 6 : Doctorat ou niveau équivalent
Espérance de vie à 25 ans par niveau d’éducation
Ce calcul est plus complexe que celui de l'espérance de vie par sexe ou par région, car il faut construire des tables de mortalité par niveau d'éducation. Cela nécessite de fusionner différentes bases de données : la première (qui peut être l'ensemble de la population ou un échantillon) constitue la cohorte d'individus dont on connaît le niveau de scolarité individuel. Cette cohorte est ensuite reliée au registre de mortalité. Dans ce rapport, nous avons utilisé le recensement de 2011 lié au registre national pour un suivi à 5 ans de la mortalité.
Espérance de vie à un âge donné
L'espérance de vie à un âge donné est le nombre moyen d'années restant à vivre pour une personne de cet âge.
Espérance de vie à la naissance
L'espérance de vie à la naissance est le nombre moyen d'années qu'un nouveau-né peut espérer vivre, si les taux de mortalité actuels restent inchangés dans les années à venir.

Références

  1. Statbel, 2000-2019. http://statbel.fgov.be/fr/statistiques/chiffres/population/deces_mort_esp_vie/tables/
  2. Follow up de mortalité des personnes inclues dans le recensement 2011 (dataset: National Mortality database 2011, qui est un couplage du recensement de 2011, du Registre National et du Registre des causes de décès, Statistics Belgium)
  3. Renard F, Devleesschauwer B, Van Oyen H, Gadeyne S, Deboosere P (2019) Evolution of educational inequalities in life and health expectancies at 25 years in Belgium between 2001 and 2011: a census-based study. Arch Public Health 77:6. doi: 10.1186/s13690-019-0330-8
  4. OECD Health Data. https://stats.oecd.org/