Maladies Transmissibles

Contenu

Résumé

Durant les dernières décennies, la Belgique a connu une diminution constante de la morbidité et de la mortalité associées aux maladies transmissibles, grâce à l’amélioration des conditions de vie et à l’implémentation de programmes de contrôle tels que la vaccination et les mesures de surveillance d’hygiène. Cependant, plusieurs facteurs peuvent altérer le niveau de contrôle atteint par le pays :

  • L’augmentation de la circulation des personnes et des biens
  • L’augmentation de la pauvreté
  • Les défis environnementaux et le changement climatique
  • L’émergence et le développement de la résistance bactérienne
  • Les nouveaux défis sociétaux (le vieillissement de la population, l’hésitation vaccinale, les pratiques sexuelles, …)

Par conséquent, les activités en lien avec les maladies communicables doivent être maintenues en Belgique, en particulier l’amélioration continue des systèmes de surveillance (la collecte routinière de données cliniques et en laboratoire, associée à des enquêtes de population). Le but est de détecter les épidémies, l’émergence de maladies inhabituelles, et les résistances bactériennes, afin d’implémenter des mesures de contrôle appropriées ou d’adapter les mesures existantes.

Dans ce chapitre, l’accent sera mis sur les maladies transmissibles qui ont un impact important sur la santé publique, c’est-à-dire la grippe et les syndromes grippaux, la tuberculose, le VIH et d’autres maladies sexuellement transmissibles. Pour d’autres maladies transmissibles, qui ont actuellement un impact moins important, l’accent sera mis sur les tendances récentes, afin de documenter leur contrôle ou leur émergence.