Assurer les soins infirmiers

Le personnel infirmier et les autres professionnels de santé sont soumis à une forte pression depuis le début de la pandémie. Il y avait un risque, qu’en raison de l’afflux continu de patients COVID-19, le personnel disponible soit insuffisant pour administrer les soins infirmiers.

Pour cette raison, il a été décidé de prévoir la possibilité que certaines activités de soins infirmiers puissent être exercées par des personnes qui n’étaient pas légalement autorisées à le faire. De cette manière, on espère que la qualité et la sécurité des soins infirmiers continueront d’être garanties autant que possible pendant la pandémie. Il s’agit d’une mesure exceptionnelle et temporaire compte tenu des circonstances particulières créées par la pandémie de COVID-19. Les activités ne peuvent être exercées que dans des conditions strictes fixées par la loi [1]: Par exemple, la supervision d’une infirmière coordinatrice est requise, une formation doit être suivie avant l’exercice des activités, etc.

 

[1]Loi du 4/11/2020 portant diverses mesures sociales suite à la pandémie de COVID-19 et  Loi du 6/11/2020 en vue d’autoriser des personnes non légalement qualifiées à exercer, dans le cadre de l’épidémie de coronavirus COVID−19, des activités relevant de l’art infirmier.