Centres de tri et de prélèvement

Les centres de tri et de prélèvement ont une double fonction [1]:

  • La fonction de tri vise à éviter que les services d’urgence ne soient inutilement débordés et à empêcher qu’un trop grand nombre de patients potentiellement infectés se présentent aux consultations des médecins généralistes. La mise en place de ces centres de tri visait à réduire le risque de propagation du virus du COVID-19. Le patient est d’abord examiné par un médecin qui détermine si le patient doit être envoyé vers un service d’urgence ou si le patient peut rester chez lui, éventuellement après un test COVID-19. Cette fonction est organisée par les cercles de médecins généralistes, en étroite collaboration avec les services d’urgence et peut, sous certaines conditions, être (temporairement) mise à l’arrêt lorsque le besoin diminue.
  • La fonction de prélèvement a été confiée aux centres en tant que deuxième fonction pour mieux répondre aux besoins et aux impératifs liés au dépistage de la population. En effet, il doit être possible de répondre à la demande de test pour chaque personne qui répond aux critères définis dans la stratégie de testing. Il s’agit des personnes symptomatiques ainsi que des personnes asymptomatiques ayant eu un contact à haut risque ou revenant d’une zone rouge. En raison de l’assouplissement des mesures concernant les voyages à l’étranger, il a aussi été demandé aux centres de tester les voyageurs.

COVID FR fig03

Il a été prévu de mettre en place un centre par 100 000 habitants, la coordination médicale étant confiée à un cercle de médecins généralistes (c’est-à-dire une association représentant les généralistes d’une région donnée). La fonction de tri est située en un seul endroit, mais la fonction de prélèvement peut être organisée en différents lieux afin d’accroître l’accessibilité de la fonction de prélèvement et de dépistage.

Pour en savoir plus sur la localisation des centres de tri et de prélèvement : doclr - Covid test

Afin de répondre aux besoins en termes de capacité d’analyse des échantillons et de matériel pour réaliser les tests, une plateforme fédérale a été créée en plus du circuit traditionnel d’analyses de laboratoires, offert dans et par les laboratoires d’analyses cliniques. La plateforme fédérale est responsable de la fourniture du matériel de testing, de la collecte et du transport des prélèvements effectués vers les laboratoires et de la transmission des résultats des analyses. Au total, en date du 20 avril 2021, 60 centres auront fait appel à la plateforme fédérale. Les autres centres collaborent avec un laboratoire hospitalier ou un laboratoire privé. Dans ce cas, les laboratoires sont eux-mêmes responsables de la livraison du matériel d’essai, du transport des tests effectués et de la communication des résultats. Un centre peut passer à la plateforme fédérale si le laboratoire ne peut plus assurer l’analyse des tests dans les délais impartis ou si la demande d’analyse dépasse la capacité du laboratoire. Une fois qu’un centre est passé à la plateforme fédérale, cette collaboration se poursuit tant que la capacité des circuits traditionnels est dépassée.

 Pour plus d’informations sur la procédure actuelle concernant le moment et le lieu du test, veuillez consulter le site: www.info-coronavirus.be

 

[1]Source : Arrêté royal du 13/05/2020 nr. 20 portant des mesures temporaires dans la lutte contre la pandémie COVID-19 et visant à assurer la continuité des soins en matière d’assurance obligatoire soins de santé.

[2]Source : DG Soins de Santé, SPF SPSCAE (31/05/2021)