Conseil national des secours médicaux d’urgence (CNSMU)

Le Conseil national des secours médicaux d’urgence est un organe qui conseille le ministre fédéral de la Santé publique sur l’organisation et le fonctionnement de l’aide médicale urgente[1]. Les avis émis par cet organe concernent le fonctionnement des services et la formation des personnes impliquées dans l’aide médicale urgente. Le Conseil doit évaluer la qualité de la pratique sur la base de critères scientifiquement fondés. Par ailleurs, le CNSMU joue aussi un rôle important dans l’élaboration des normes d’agrément des services d’ambulance et des critères qui s’appliquent à la programmation de ces services.

Le Conseil est composé de représentants des organisations concernées :

  • Les associations scientifiques de médecins généralistes
  • Les associations de médecine d’urgence et de médecine de catastrophe
  • Les associations d’établissements de soins
  • Les associations scientifiques d’infirmiers
  • Les associations professionnelles des ambulanciers
  • Les centres d’appels unifiés 100/112
  • La Croix-Rouge de Belgique
  • Le service médical de l’armée.

Le Conseil crée des groupes de travail dotés d’une mission bien définie et sollicite l’avis d’experts de son choix.

Pour en savoir plus sur cet organe consultatif : organesdeconcertation.sante.belgique.be

 

[1]Les missions du Conseil national ont été fixées par l’arrêté royal du 4 juillet 2004.