Pourquoi mesurer la performance du système de santé belge ?

L’ensemble des pays européens de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) se sont engagés à réaliser de façon régulière une sorte de « check-up » de leur système de soins de santé. Cette démarche porte le nom de Health System Performance Assessment (HSPA).

Ce check-up se base sur une série d'indicateurs mesurables qui, mis ensemble, offrent une vision complète, transparente et responsable des performances d'un système de santé et permet d'en suivre l'évolution dans le temps. Ce processus de HSPA permet dès lors aux autorités de ces pays de planifier leur stratégie en matière de santé et de soins, par exemple en définissant des objectifs de santé chiffrés à atteindre pour une échéance fixée.

La démarche HSPA belge s’inscrit dans un cadre conceptuel qui comprend trois niveaux interconnectés :

  • l’état de santé, qui offre une vision globale de la santé de la population belge à travers des d’indicateurs-clés (p. ex. espérance de vie, qualité de vie, prévalence de certaines maladies)
  • les déterminants non médicaux de la santé : ce niveau englobe les nombreux facteurs qui ont un effet sur la santé et sur le fait d’utiliser (ou non) les soins, quand et comment. Parmi ces déterminants, on peut citer les comportements et modes de vie (tabagisme, activité physique, etc.), les facteurs génétiques, les conditions de vie et de travail, les ressources personnelles, les facteurs environnementaux.
  • le système de santé qui est évalué suivant quatre dimensions : la qualité, l’accessibilité, l’efficience et la soutenabilité des soins. La qualité des soins est elle-même subdivisée en cinq sous-dimensions (efficacité, adéquation, sécurité, centralité du patient et continuité). À ces quatre dimensions s’en ajoute une cinquième, transversale, l’équité. Par ailleurs, cinq domaines spécifiques de soins ont fait l’objet d’une analyse : la prévention, les soins de santé mentale, les soins à la mère et au nouveau-né, les soins aux personnes âgées et les soins de fin de vie.
  • La promotion de la santé est un domaine qui s’étend bien au-delà des limites du seul système de santé ; plutôt que de fournir une vision partielle des choses, nous avons choisi de ne pas aborder ce sujet dans ce site.

Cadre conceptuel HSPA5 FR

Les indicateurs du rapport HSPA sont classés selon ces dimensions et domaines de soins spécifiques. En fonction de vos centres d’intérêt, vous pouvez donc consulter les indicateurs d’après la dimension qu’ils représentent (p. ex. tous les indicateurs relatifs à l’accessibilité des soins), ou d’après le domaine de soins auquel ils appartiennent (p. ex. tous les indicateurs relatifs aux soins de fin de vie).

Le rapport HSPA 2019 regroupe 121 indicateurs. Il peut être consulté sur le site du KCE

Icônes utilisées pour l'évaluation des indicateurs
 green improving

Bons résultats qui s'améliorent

 green empty

Bons résultats, tendance non évaluée

 green stable

Bons résultats globalement stables

 green deteriorating

Bons résultats mais qui se dégradent

 orange improving

Résultats moyens qui s'améliorent

 orange empty

Résultats moyens, tendance non évaluée

 orange stable

Résultats moyens globalement stables

 orange deteriorating

Résultats moyens mais qui se dégradent

 red improving

Mauvais résultats mais qui s'améliorent (signaux d'alarme)

 red empty

Mauvais résultats, tendance non évaluée (signaux d'alarme)

 red stable

Mauvais résultats globalement stables (signaux d'alarme)

 red deteriorating

Mauvais résultats et qui se dégradent (signaux d'alarme)

 C

Indicateur contextuel : pas de tendance (aucune évaluation n'est donnée)

arrow improving

Indicateur contextuel : tendance à la hausse (aucune évaluation n'est donnée)

arrow stable

Indicateur contextuel : tendance stable (aucune évaluation n'est donnée)

arrow decrease

Indicateur contextuel : tendance à la baisse (aucune évaluation n'est donnée)