Flux des patients dans les HP et les SPHG

Un patient psychiatrique n’est pas nécessairement admis dans un hôpital (HP ou SPHG) de sa région. Il est possible, par exemple, qu’un patient vivant en Région flamande soit admis dans un hôpital situé dans la Région de Bruxelles-Capitale. Les hôpitaux qui attirent structurellement un grand nombre de patients en dehors de leur région pourraient donc avoir un plus grand besoin de lits hospitaliers.

Nombre de séjours en HP et SPHG par région du lieu de résidence du patient et par région du site hospitalier (2018)[1]

Dans quelle région un patient choisit-il son hôpital ?
(en fonction de la région du lieu de résidence du patient)

Dans quelle région se trouve le lieu de résidence d'un patient ?
(en fonction de la région du site hospitalier) ?

La majorité des patients sont hospitalisés dans un hôpital situé dans leur région. Dans la Région de Bruxelles-Capitale, près d’un quart des patients viennent de l’extérieur de la région. La proportion de patients flamands ou wallons est presque la même.

Lorsqu’ils sont admis en dehors de la Région de Bruxelles-Capitale, 8,8 % des patients bruxellois se rendent en Région wallonne et 4,6 % en Région flamande.

Parmi les patients provenant de la Région wallonne, 3,6 % sont hospitalisés dans la Région de Bruxelles-Capitale et 2 % dans la Région flamande.

Moins de 2,5 % des patients flamands sont hospitalisés en dehors de la Région flamande.

En savoir plus sur les flux des patients: www.health.belgium.be

 

[1]  On peut constater que 1,5 % des patients admis dans une unité psychiatrique d’un HP ou d’un SPHG ont un domicile inconnu ou n’ont pas de domicile en Belgique. La part de ce groupe est similaire dans chacune des régions.