Autres informations et services officiels: www.belgium.be  belgium

La répartition géographique des lits d’hospitalisation

Selon les données présentées ci-dessus, la région de Bruxelles-Capitale compte le plus grand nombre de lits pour 100.000 habitants. En deuxième et troisième position, nous retrouvons respectivement la Flandre occidentale et le Hainaut. Le Brabant wallon et le Brabant flamand sont par contre les provinces qui offrent le moins de lits.

Figure : Nombre de lits (tous index confondus) pour 100.000 habitants par province au 01.01.2019 dans les hôpitaux généraux

Les types de services d’hospitalisation

Infograph FR A2

Les services d’hospitalisation sont regroupés en ‘unités de soins’ dans chaque hôpital. Chacune d’entre elles offre une forme de soins spécifiques destinée à un sous-groupe de patients. Pour chaque service, un index identifiant le sous-groupe de patients est attribué. Plus de 25 index spécifiques permettent de classer ces services.

Chaque service, au sein de l’hôpital, doit être agréé et répondre à des normes spécifiques, en ce qui concerne notamment la capacité minimale de lits, le taux d’occupation ou le niveau requis d’activité, l’équipement technique et le type et le nombre de personnel médical, paramédical et soignant.

Afin de donner une meilleure vue d’ensemble, nous pouvons regrouper les différents types de services d’hospitalisation en fonction du caractère plutôt aigu/chronique ou plutôt somatique/psychique des pathologies qui y sont généralement traitées.

  • Les lits "aigus" : destinés à des séjours courts, c’est-à-dire pour des séjours qui ne demandent pas un traitement de longue durée : e.a. la chirurgie (index C), la médecine interne (index D), la pédiatrie (index E), les soins aux enfants prématurés (index NIC), la maternité (index M).
  • Les lits "chroniques" : destinés à des hospitalisations de plus longue durée ou pour des patients nécessitant un traitement chronique : la gériatrie (index G), la revalidation (index S1 pour les maladies cardio-pulmonaires, S2 pour les maladies locomotrices, S3 pour les maladies neurologiques, S5 pour les polypathologies chroniques et S6 pour les troubles psychogériatriques).
  • Les lits "psychiatriques" : destinés à la prise en charge de patients, éventuellement uniquement de jour ou de nuit présentant des troubles psychiques : l’observation et le traitement neuropsychiatriques pour adultes (index A, A1, A2, T et T1) ou pour enfants (index K, K1 et K2).

L’évolution du nombre de lits agréés d’hospitalisation

L’évolution générale du nombre de lits agréés entre 1990 et 2019 est décroissante. En effet, une diminution de 3.762 lits agréés peut être constatée. Néanmoins, entre 2010 et 2015, une augmentation de lits agréés est observable à la suite de fusions entre hôpitaux généraux et spécialisés.